Mariage pour tou.te.s : oui, je le veux !

Chez Les Coins Heureux, on raffole des belles histoires d’amour, et lorsque ces dernières se transforment en une demande en mariage, c’est un billet direct vers les anges ! Cependant, une question qu’un couple m’a adressée ne cesse de me tracasser, de m’attrister même : « Est-ce que vous acceptez d’organiser le mariage d’un couple gay ? » Il me semblait inimaginable d’y apporter une réponse négative et d’autant plus urgent de souligner que je célèbre l’amour sous toutes ses formes : un homme une femme, deux hommes, deux femmes… je n’y vois qu’un couple dans les starting blocks d’une aventure folle !

Laissez-moi vous guider pour que ce mariage soit au plus proche de vos personnalités et vos goûts 😊

 

 

1. La bienveillance est la clé du bonheur

 

Un conseil que je donne à tous mes mariés, et qui est d’autant plus véridique lors d’un mariage homosexuel, est de pouvoir compter sur des personnes en qui vous avez confiance. Bien que le mariage pour tou.te.s ait été adopté dans la loi française depuis maintenant plus de 6 ans, il est désolant de constater que les mentalités ne suivent malheureusement pas le même schéma, et que certains « professionnels » refusent de prendre part à un mariage entre deux hommes ou deux femmes. Entourez-vous de personnes ouvertes d’esprit qui sont convaincues à 100% de l’authenticité de votre amour. Mon rôle en tant que Wedding Planner est d’ailleurs de vous proposer des prestataires experts dans leur domaine, bienveillants et gay friendly !

Les Coins Heureux wedding planner Paris et France mariage gay

 

2. Liberté est votre maître mot 

 

A l’échelle du temps, le mariage pour tou.te.s est encore extrêmement récent et sachez que cela joue en votre faveur : aucune obligation ne vous astreint ! Tous les codes sont à réinventer, que ce soit pour l’habillement, la cérémonie, la soirée dansante… Il n’y a pas « d’habitudes » alors fermez les yeux, soyez le plus honnête avec vous-même, et exprimez librement à quoi ressemble le mariage de vos rêves.

 

Quelques petits conseils pour que votre Jour J annonce vos couleurs :

  • La cérémonie d’engagement

Poursuivre l’union civile, indispensable aux yeux de l’Etat mais assez impersonnelle, par une cérémonie laïque sur-mesure est l’occasion idéale d’exprimer pleinement votre amour et la garantie de (vous) faire verser une petite larme à vos proches. Déclarations solennelles ou humoristiques, remplies de citations ou d’anecdotes personnelles, jouez la transparence avec votre officiant (proche ou professionnel) quant au registre souhaité. Les envies n’ont pas d’orientation sexuelle ! Et pour les petites différences entre une cérémonie d’un couple hétéro et homosexuel : libre à vous de remonter l’allée main dans la main ou en décalé au bras d’un proche. 

  • Les tenues

Au vu du nombre astronomique de robes et costumes de mariage qui existent dans le monde (sans compter ceux faits sur-mesure), une grande liberté a toujours plané quant au choix de sa tenue tant au niveau des formes, que des matières et des couleurs. Cette dernière est d’autant plus actuelle dans le cadre d’un mariage homosexuel : est-ce que les deux mariées peuvent porter une robe blanche ? Faut-il que les costumes des mariés se ressemblent ? Encore une fois : soyez vous-même, à l’aise et en accord avec ce que vous êtes !  

 Vous l’aurez compris, il n’existe pas « d’astuces » propres à l’organisation d’un mariage homosexuel car rien ne le différencie d’un mariage hétérosexuel : le même désir d’officialiser son couple devant ses proches, les mêmes interrogations sur le choix des prestataires et la répartition du budget… Le mariage est avant tout une affaire d’amour et chez Les Coins Heureux aussi love is love ! 


Vous souhaitez me faire part de votre projet de mariage ? Ou tout simplement en savoir plus sur l'organisation d'un mariage homosexuel ?  

« article suivant                                                                                                                                                                                            article précédent »

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0