Mariage coronavirus : dois-je reporter mon mariage prévu en 2021 ?

Vous êtes les yeux rivés sur la date de mariage inscrite sur le carton d’invitation envoyé à vos invités our prêt à être envoyé. Vous vous demandez si reporter votre mariage en attendant des conditions plus propices à la fête ne serait pas plus sage. L’idée est tentante mais n’est peut-être pas adaptée à la réalité que nous fait vivre la Covid 19 aujourd’hui. 

Vos prestataires ne seront pas forcément disponibles

Pendant la première vague du coronavirus, de nombreux couples ont reporté leur mariage pour l’année 2021. Si vous souhaitez reporter votre cérémonie de mariage prévue en 2021 à une date ultérieure, sachez que le calendrier de vos prestataires est déjà surchargé. Il faudra peut-être vous préparer à renoncer à votre traiteur ou votre DJ. Vous risquez aussi de perdre la main sur cette salle de réception qui vous tenait à cœur. 

Dernière suggestion qui fera grandement plaisir à vos invités : un bon brunch en famille le lendemain de la cérémonie pour prolonger les festivités !

Les prestataires ont été compréhensifs lors des premiers reports, mais un chiffre d’affaires ne repose pas uniquement sur le versement d’acomptes. Les conditions de report ne seront pas les mêmes si elles proviennent d’interdictions gouvernementales ou de votre bon vouloir. Dans ce dernier cas, attendez-vous à ce que les tarifs de relocation augmentent. Vos prestataires n’auront plus la même souplesse de calendrier pour vous proposer une date qui vous convienne. 

 

Les Coins Heureux wedding planner Paris et France organiser son cocktail et dîner de mariage : plan de table

 

Envisagez de restreindre le nombre de convives

Si vous décidez de maintenir la date de votre mariage, vous allez probablement devoir renoncer à la centaine de convives prévue. Je vous invite à y réfléchir dès maintenant pour ne pas vous retrouver au dernier moment face à la présence illégale de vos invités à votre cérémonie de mariage ! Divisez par deux le nombre de personnes qui pourront être présentes. Fixez un nombre d’invités raisonnable qui permette le respect des gestes barrières dans la salle que vous avez louée.

 

Il n’est pas trop tard pour repenser votre mariage surtout si vous n’avez pas encore réservé la salle. Prévoyez une liste « worst case » d’invités. Une liste radicalement raccourcie dans le cas où vous ne seriez pas autorisés à rassembler tous vos proches le jour J. Limitez votre liste à 30 personnes en référence à la jauge pratiquée avant ce second confinement. Si vous avez déjà réservé la salle pour une centaine de personnes, voyez avec les propriétaires si un report est envisageable. Ce serait dommage d’engager des frais dans une grande salle pour une poignée d’invités. 

 

« Oui mais ça ne sera pas pareil !», allez-vous me rétorquer. Oui votre cérémonie de mariage ne sera pas celle que vous avez imaginé, mais cela ne veut pas dire qu’elle sera moins bien ! Une cérémonie en petit comité vous apportera d’autres souvenirs et vous pourrez vous éclater sur la décoration de mariage

 

 

Reprenez le contrôle sur votre cérémonie de mariage

J’en conviens, célébrer son mariage dans des circonstances aussi incertaines n’est pas l’idéal. Mais l’ajournement de votre mariage ne vous garantit pas que la situation aura changé à la prochaine date fixée. 

 

Reporter votre date de mariage (peut-être encore une fois), c’est naviguer à vue en priant pour que ça passe. Le confinement pourrait bien jouer les prolongations comme au printemps dernier. L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 31 janvier 2021 mais le gouvernement lorgne déjà sur une prolongation jusqu’à la mi-février. 

 

Je ne me risquerai pas à convoquer ma boule de cristal mais je vous suggère de reprendre le contrôle sur votre cérémonie de mariage en vous adaptant à la réalité. Plus vous anticiperez, moins vous serez pris de court par les restrictions gouvernementales. 

 

N’hésitez pas à solliciter les services de votre wedding planner pour repenser l’organisation complète de vos festivités :-) 


« article suivant                                                                                                                                                                                            article précédent »

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0