Le guide pour contrer la déprime post-wedding

On est tous familier avec le « birthday blues », ce sentiment de vide qui nous tombe dessus le lendemain de notre fête d’anniversaire entouré de nos proches, quand on réalise que c’est fini (et que l’heure est au rangement #sendhelp). Et bien le « wedding blues », c’est pareil mais x1000. J’exagère peut-être un peu mais vous avez compris l’idée Car s’il y a bien une chose que tous les mariés s’accordent à dire c’est à quel point ils ne voient pas le temps passer le jour J ! Après en moyenne un an de préparatifs, des heures de rendez-vous, de tests, de montagnes russes émotionnelles, il est normal de se sentir soulagé quand cette pression retombe. Mais s’investir autant sur ce projet de vie unique peut laisser un manque au retour à son train-train quotidien. Alors pour éviter de vous faire prendre de court par cette déprime post-wedding, voici quelques astuces :

Les Coins Heureux wedding planner Paris et France organiser son cocktail et dîner de mariage : plan de table
  • Avant le mariage

Rassurez-vous, le wedding blues s’anticipe ! Déjà, il est important de réaliser la facilité avec laquelle on peut se laisser entièrement happé par les préparatifs, manger mariage, dormir mariage... Il est tout à fait légitime de vouloir faire de ce jour un rêve éveillé, mais ça ne doit pas être au détriment de vos petites habitudes.

Gardez-vous des moments off, ne délaissez pas vos loisirs car ils seront certainement votre bouée de sauvetage une fois le mariage passé.

De même, prévoir de nouveaux projets sur lesquels se pencher ensuite vous aidera à ne pas vous retrouver « démuni ». Bien sûr, rien n’empêche que ces derniers concernent votre union pour faire durer la magie encore un peu. Je pense notamment à un départ imminent en lune de miel ! Préparez vos valises en amont et envolez-vous

au summum de la fête. La transition vers votre nouvelle vie en tant que mari et femme / mari et mari / femme

et femme (#loveislove) ne se fera que plus en douceur.

Si au vu de la destination, cette solution n’est pas envisageable (Merci Covid), une autre idée pour rester encore un peu sur

votre petit nuage est la séance photo « Trash The Dress ». Une super occasion de remettre vos vêtements de fête pour faire un nouveau photoshoot en couple sans le stress du timing du jour J. Et en bonus, vous pouvez choisir de le réaliser dans un autre lieu qui vous est cher !

Dernière suggestion qui fera grandement plaisir à vos invités : un bon brunch en famille le lendemain de la cérémonie pour prolonger les festivités !

  • Après le mariage

Si vous ne vous attendiez pas à avoir autant le moral dans les chaussettes, pas de panique ! Des solutions beaucoup plus spontanées que celles proposées au-dessus existent. Encore grisés par ces 24h de pur bonheur, vous pouvez retranscrire votre joie en rédigeant les cartes de remerciement, les mots vous viendront normalement sans problème.

Si à l’inverse, vous préférez lire qu’écrire, posez-vous bien confortablement dans un canapé et plongez-vous dans le livre d’or. Il n’y a pas mieux que le combo petits mots + photos instantanées de vos proches pour vous mettre la larme à l’œil. Vous pouvez d’ailleurs partir à la conquête de tous les clichés qu’ils ont pris au cours de la journée, en attendant ceux du photographe. Et une fois ces derniers reçus, rassemblez tout le monde autour d’un visionnage exclusif avec en cadeau, une clé USB personnalisée avec toutes les photos dessus.

 

Pour les plus manuels d’entre vous, pourquoi ne pas s’attaquer à la conception d’un album souvenir retraçant les préparatifs, vos inspirations pour la décoration, le choix de la papeterie (faire-part, menu...), le tout parsemé de photos et d’anecdotes ? A garder pour vous ou à prêter à des futurs mariés, il sera toujours drôle des années plus tard de retomber dessus. Et en parlant de décoration, l’heure est à la récup ! On évite de surcharger son salon en replaçant les 50 soliflores dénichés pour l’occasion, mais ce serait dommage de ranger au grenier toutes vos trouvailles et confections.

Si avec tout ça, le wedding blues se fait encore sentir, commencez à préparer vos un an de mariage


« article suivant                                                                                                                                                                                            article précédent »

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0