Alcool & mariage : 3 conseils pour faire bon ménage

Blanc ou rouge ? Avec ou sans bulles ? 20 ou 30 bouteilles ? Tant de questions autour de ce breuvage qui rythme bien nombre de soirées. On ne choisit pas l’alcool de son mariage comme on le fait quotidiennement, de nombreux critères entrent en compte et il y a de quoi s’arracher les cheveux ! Voici donc quelques astuces pour vous y retrouver.

Les Coins Heureux wedding planner Paris : comment choisir l'alcool de mariage
  • Quel type ?

Il vous faudra passer par deux cases incontournables avant de sélectionner l’alcool servi à votre mariage : choisir le menu et cibler vos goûts ! Car comme toute décision que vous prendrez concernant votre jour J, l’essentiel est de VOUS faire plaisir pour que cet événement vous ressemble. Plutôt traditionnel ou surprenant, laissez parler vos envies. Pourquoi ne pas casser les idées préconçues en osant l’association fromage et vin blanc par exemple ? Ou encore un mousseux à la place du champagne ?

Chaque temps fort mérite son breuvage, et s’il y bien un concept dont la popularité ne cesse de monter en flèche, c’est de servir des bières au moment du cocktail : convivialité garantie !

Comme pour la nourriture, alcool et convictions/régimes alimentaires ne sont pas incompatibles. Proposer du vin bio et vegan ravira les personnes concernées et ouvrira les horizons des autres !

Les Coins Heureux wedding planner Paris : comment choisir l'alcool de mariage
  • Quelle quantité ?

Avant de sortir vos calculatrices, il est essentiel de connaître les habitudes de consommation de vos invités. Commencez par estimer le nombre de convives qui va boire, exit donc les enfants et les femmes enceintes, sans oublier les personnes qui reprennent le volant en fin de soirée. Ensuite, selon la configuration de votre repas (apéritif + dîner, cocktail dînatoire, soirée dansante avec ou sans petites douceurs), évaluez le type d’alcool prédominant à chaque temps fort. Il ne vous reste plus qu’à multiplier le tout sachant que les quantités moyennes de vin sont d’une bouteille pour 3, pour le champagne une pour 6, et pour l’alcool fort une pour 14.

 

De manière générale, il vaut mieux en avoir plus que pas assez. Attention tout de même aux quantités servies (notamment en matière d’alcool fort) : vous n’avez certainement pas envie de vous occuper des gens saouls à votre mariage.

Les solutions en cas de surplus ne manquent pas. Si vous avez par exemple fait appel à une société extérieure, il est fort probable qu’elle vous propose de récupérer les bouteilles non consommées à la fin. Sinon, pourquoi ne pas en mettre quelques-unes de côté ? Pour vous ou à offrir, ressortir une bouteille datant de votre mariage des années (ou jours, selon votre patience ) plus tard ne manquera pas d’émouvoir.

  • Où l’acheter ?

Si le vin n’a aucun secret pour vous et que vous souhaitez vous occuper du choix et de l’achat, je n’ai que deux petits conseils à vous donner : pensez au transport et au stockage au frais, et à demander à votre traiteur s’il applique un droit de bouchon (ça peut rapidement faire monter la note !)

Si vous avez un caviste habituel, il peut être tout à fait intéressant de lui demander conseil et de se fournir chez lui. Ou bien de vous rendre directement dans un vignoble : il en existe des sympas à moins de 3h de Paris. L’occasion de découvrir nos belles régions (et de faire marcher la production locale ) et pourquoi pas vous faire un petit week-end en amoureux loin du tumulte de l’organisation.

Autrement, si vous n’êtes pas de grands consommateurs et peu à l’aise avec le sujet, pas de panique ! Les traiteurs proposent toujours de faire l’association mets et vins mais les bouteilles sont généralement facturées à un prix plus élevé que leur prix d’achat, et le choix ne vous plaira pas forcément. Il existe également des sociétés extérieures qui peuvent vous aider en vous faisant découvrir de nouvelles appellations (une aubaine !), et qui se chargeront de passer commande et de la livraison sur votre lieu de réception (double aubaine !).

Je vous souhaite une journée et soirée FESTIVE et MÉMORABLE (le tout avec modération )


« article suivant                                                                                                                                                                                            article précédent »

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0